Sujets

show menu options

FR

Français

French




Voici ce que vous devez savoir pour travailler en sécurité aux Pays-Bas

Dernière mise à jour: 22/11/2023 13:50
Partager cet article

Il est possible qu'un employeur vous traite mal. Par exemple si vous ne recevez pas d'argent ou si vous devez travailler trop. Ceci s'appelle de l'exploitation et cette pratique est punissable aux Pays-Bas. Vous travaillez illégalement ? Même dans cette situation, vous avez des droits du travail et vous pouvez signaler l'exploitation.

Si vous travaillez aux Pays-Bas, vous avez des droits de travail

Vous travaillez aux Pays-Bas et vous avez un W-document pour 1 an ? Dans ce cas, vous avez les mêmes droits de travail que les Néerlandais. Vous jouissez des mêmes droits que les travailleurs néerlandais même si votre employeur n'a pas demandé de permis pour vous. Voici vos droits :

  • Votre employeur ne peut pas vous payer moins que le salaire minimum aux Pays-Bas. Depuis le 1er janvier 2024, le salaire minimum est établi à 13,27 euros de l'heure à partir de 21 ans.

  • Vous avez le droit de bénéficier de vacances et de jours de congé. Le nombre minimal de jours de congé par an est établi par la loi.

  • Vous avez le droit de bénéficier de congés pour cause de maladie.

  • Votre employeur doit vous verser tous les mois votre salaire à temps sur votre compte en banque.

  • Votre employeur doit vous garantir un environnement de travail sûr et sain.

  • Vous devez travailler maximum 60 heures par semaine, mais pas toutes les semaines.

  • Votre employeur doit vous payer un salaire qui est conforme au travail que vous réalisez avec vos connaissances et votre expérience.

  • Vous avez moins de 18 ans ? Dans ce cas, vous ne pouvez pas travailler la nuit ou effectuer des travaux dangereux.

Voici comment reconnaître l'exploitation au travail

L'exploitation peut prendre différentes formes. Un employeur peut vous forcer à travailler plus que ce qui est écrit dans votre contrat. Il peut aussi vous forcer à travailler trop d'heures consécutives. Ou bien il peut vous payer très peu ou pas du tout. Le travail dans de mauvaises conditions ou un mauvais traitement de la part de votre employeur font également partie de l'exploitation. Voici comment reconnaître l'exploitation :

  • Votre employeur ne veut pas vous donner de contrat et il veut seulement vous payer en espèces.

  • Vous devez travailler longtemps sans pause ou sans jour de congé.

  • Vous êtes payé(e) trop peu, pas du tout ou trop tard.

  • Vous devez effectuer un travail dangereux ou insalubre sans protection.

  • Votre employeur est d'abord amical et devient ensuite méchant.

  • Votre employeur vous pousse à faire des choses que vous ne voulez pas.

  • Votre employeur ne veut pas vous révéler le contenu du travail ou l'endroit où vous devez aller travailler.

  • Votre employeur vous fait peur ou vous menace.

  • Votre employeur garde votre argent, par exemple parce que vous devez payer une dette.

  • Votre employeur confisque votre passeport.

  • Votre employeur vous dit que vous ne pouvez parler à personne du travail.

L'exploitation est une réalité aux Pays-Bas. Elle peut arriver à tout le monde. Si vous venez d'arriver aux Pays-Bas, il est plus probable que vous soyez victime d'exploitation, car vous ne connaissez pas encore bien la langue et les règles du pays. Ou parce que vous n'êtes pas habitué(e) à la façon de travailler des Néerlandais ou vous ne savez pas ce qui est normal aux Pays-Bas. Soyez donc très vigilant. Vous avez les mêmes droits que les travailleurs néerlandais.

Que pouvez-vous faire si vous êtes exploité(e) ?

Les employeurs qui exploitent les personnes s'exposent à des sanctions aux Pays-Bas. Vous avez le droit de porter plainte auprès de la police si vous êtes exploité(e), même si vous travaillez de manière illégale ou si vous travaillez sans contrat sous format papier. La police vous aidera tout au long de la procédure. Vous ne serez pas sanctionné(e) si votre employeur enfreint la loi. Vous pouvez aussi dénoncer l'exploitation de manière anonyme. Vous pouvez aussi venir accompagné(e) pour vous rendre à la police.

En cas d'urgence, appelez toujours le 112. Il n'y a pas d'urgence ? Dans ce cas, appelez la police néerlandaise au (0900) 88 44. Vous avez signalé l'exploitation à la police ? Vous avez alors le droit de recevoir l'aide d'un avocat. Cet avocat est généralement gratuit.

Vous vous sentez en insécurité ? Quelqu'un vous force à faire des choses que vous n'avez pas envie de faire ? Vous pouvez demander de l'aide à votre personne de contact chez VluchtelingenWerk. Votre sécurité est importante. Votre personne de contact traite votre cas de la manière la plus confidentielle possible et ne partage aucune information avec d'autres personnes ou organismes si vous ne le souhaitez pas.

Voici comment vous protéger contre l'exploitation :

  • Venez accompagné(e) si vous rencontrez un éventuel employeur pour la première fois. Ou assurez-vous qu'une personne de confiance sait où vous êtes. Choisissez un lieu de rendez-vous en public.

  • Soyez conscient(e) de vos droits aux Pays-Bas. Les droits sont peut-être fort différents dans votre pays, mais aux Pays-Bas, ce sont les règles néerlandaises qui s'appliquent.

  • Trouvez un accord avec votre employeur à propos de votre salaire, de vos horaires et de la date de paiement. Assurez-vous que ces conditions sont établies dans un contrat que vous avez signé tous les deux.

  • Prenez note des accords que vous avez pris et de vos horaires de travail. Conservez votre propre documentation.

  • Ne donnez jamais votre passeport ou vos documents d'identité pendant une période prolongée. Votre employeur a toutefois le droit de vous demander une copie de vos documents d'identité. Il en a parfois besoin pour votre contrat.

  • Partez ou demandez de l'aide si vous ne vous sentez pas en sécurité ou si vous n'êtes pas à l'aise pendant l'entretien d'embauche ou au travail.

Cet article vous a-t-il aidé ?